Que Se Cache-t-il Sous la Surface : Psoriasis et Comorbidités

Le Psoriasis est Plus qu’une Maladie Cutanée. Voici 7 des Problèmes de Santé Liés au Psoriasis – et ce que Vous Pouvez Faire pour les Eviter

Tracey Ruff
Tracey Ruff
9 août 2018
Le psoriasis n’est pas qucune maladie de la peau mais peut être lié à plusieurs autres conditions

Le Psoriasis est une maladie commune et chronique de la peau – elle peut durement affecter la qualité de vie d’une personne atteinte. Pendant longtemps, l’on pensait que le psoriasis n’affectait que la peau et les articulations. De récentes recherches menées sur le psoriasis, maladie qui affecte entre 2 et 3% de la population caucasienne, ont montrées que la condition est inflammatoire systémique. Nous listons une partie de ces (parfois étonnantes) comorbidités – la liste n’est pas exhaustive.

Courte Introduction

Le Psoriasis, maladie chronique de la peau et incurable, accélère le renouvellement des cellules cutanées, les amenant à s’accumuler sur la surface de la peau. Ces cellules excessives forment des plaques d’amas rouges sur la peau qui grattent et peuvent être douloureux. Cette production anormale de cellules cutanées est causée par une inflammation, elle-même engendrée par des globules blancs appelés lymphocytes T.

Il existe une vaste littérature qui soutient et supporte les liens entre psoriasis et autres maladies chroniques. Ces associations, ou liens, entre psoriasis et autres maladies est appelée comorbidité - qui se réfère simplement au fait que plus d’une maladie (physique ou mentale) est déclarée chez un individu. Dans ce post, nous listons sept conditions qui sont liées au psoriasis.

1. Syndrome Métabolique

Le processus métabolique permet de convertir la nourriture que nous ingérons en énergie. Le syndrome métabolique est alors un problème ou une perturbation de ce processus. Les symptômes comportent hypertension hypertension, glycémie élevée, taux bas de cholestérol HDL, taux élevés de triglycérides, large taille de ventre et gras abdominal important. Combinés, ces symptômes augmentent le risque de développer une maladie coronarienne et d’autres problèmes de santé, tels que le diabète diabetes et les accidents vasculaires cérébraux.

Une étude des Archives Dermatologiques, menée sur 6 500 participants démontre que 40% des personnes qui vivent avec un psoriasis vivent aussi avec un syndrome métabolique, contre 23% de la population globale – autrement dit, vivre avec un psoriasis double presque les chances d’avoir un syndrome métabolique.

La même étude montre que le symptôme le plus fréquent du syndrome métabolique chez ceux qui vivent avec un psoriasis est l’obésité abdominale. Les femmes étant davantage touchées par ce syndrome que les hommes.

De plus, une autre étude danoise a démontré que les personnes qui ont du diabète de type 2 ont 50% plus de chances d’avoir du psoriasis que ceux qui vivent sans diabète. De façon similaire, les obèse (IMC supérieur à 35) ont 50% plus de chances d’avoir du psoriasis en comparaison avec les personnes qui ont un IMC normal.

Si vous avez du psoriasis, il y a certains précautions que vous pouvez adopter pour éviter de développer toute autre condition : checker sa tension artérielle et glycémie de façon régulière et adopter un lifestyle plus sain (meilleure habitudes alimentaires et exercices physiques plus conséquents)

2. Ostéoporose et Ostéopénie

L’Ostéoporose et l’Ostéopénie (masse osseuse faible) sont des conditions pour lesquelles les os sont fins, faibles et fragiles. Le terme osteoporosis veut dire ‘os poreux’. Vu sous un microscope, l’os sain ressemble à un nid d’abeille, mais dans l’ostéoporose, les trous et les espaces dans le nid d’abeille sont beaucoup plus grands et la densité de l’os beaucoup plus faible. Moins denses, les os sont plus enclins à casser. Les symptômes de ces conditions vont de la fatigue chronique, à une perte de poids et une mobilité réduite. Cliquer ici pour une vidéo informative sur l’ostéoporose.

Les récentes recherches autour de ces conditions suggèrent un lien évident entre psoriasis et ostéoporose. Une récente étude, conduite à l’université de Rome, appuie ce fait sur des résultats montrant que 60% des participants qui ont un psoriasis ont aussi de l’ostéopénie et 18% avait une ostéoporose complète. L’étude a également montré que, vivre avec un psoriasis augmente les risques de développer de l’ostéoporose ou de l’ostéopénie de 5% chaque année.

Si vous avez du psoriasis, il est important de vérifier votre masse osseuse régulièrement, surtout la densité des os et découvrez ce que vous pouvez faire pour rester en meilleure santé possible. Certains médicaments traitent le psoriasis, mais davantage de recherche est toujours bienvenue.


Jetez un coup d’œil à d’autres posts sur le blog de MyTherapy :


3. Maladie de Crohn et Colite Ulcéreuse

Il est estimé que près de 10% des femmes qui vivent avec un psoriasis développent une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI). MICI est le terme général pour designer toutes les conditions d’inflammation chronique des voies digestives. Cela prend en compte la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

Avec une colite ulcéreuse, la personne souffre d’inflammations de longue durée et d’ulcères dans les doublures internes du côlon et du rectum. Pour la maladie de Crohn, l’inflammation affecte la muqueuse du tube digestif et se propage souvent dans les tissus affectés. Les deux conditions causent des douleurs abdominales, de fortes diarrhées, perte de poids et fatigue. La MICI peut être débilitante sans traitement.

Les personnes qui vivent avec un psoriasis ont davantage de chances de développer une MICI ; certains chercheurs pensent qu’il y aurait un lien génétique entre les deux conditions. Le Dr. Abrar A. Qureshi, dermatologiste à Boston, Massachussetts, a conduit une étude sur le possible lien entre maladie de Crohn et psoriasis, après avoir remarqué qu’un certain nombre de patients vivaient avec les deux conditions.

Comme c’est le cas pour le psoriasis, la maladie de Crohn est une maladie auto-immune pour laquelle le corps confond ses propres tissus avec des envahisseurs étrangers et les attaque. L’étude du Dr. Qureshi a été réalisée sur 4 400 femmes qui vivent avec un psoriasis – il s’est avéré que 187 des participants et 236 avaient respectivement la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Le résultat : ceux avec un psoriasis ont un risque accru de développement de la MICI plus tard dans la vie.

Si vous remarquez l’un des symptômes ci-dessus et que vous vivez avec un psoriasis, vous devriez consulter un gastroentérologue dès que possible pour trouver un traitement efficace. La MICI n’est pas guérissable mais peut très bien être gérée avec un traitement et quelques changements de diet et de lifestyle.

psoriasis, suivre son bien-être et gérer ses prises de traitement

MyTherapy : vous aide à Simplifier la Vie avec le Psoriasis

  • Rappels fiables pour traitement du psoriasis

  • "Suivi d'humeur, bien-être et symptômes"
  • Rapport de santé à partager avec votre médecin

Download now Download now

4. Cancer

Le Cancer se réfère à un groupe de conditions pour lesquelles, les cellules se développent de manière incontrôlable dans le corps d’un individu à un certain endroit et se propagent à d’autres endroits dans le corps. Dans un corps sain, de nouvelles cellules prennent la place des anciennes cellules mortes. Le cancer perturbe ce processus naturel ; les cellules endommagées survivent et les nouvelles cellules se développent aussi. Le résultat est le développement d’un cancer.

Plusieurs études suggèrent que les personnes qui vivent avec un psoriasis ont un risque accru de développer des certains cancers – des poumons, le lymphome et les cancers de la peau sans mélanome. Une récente étude du Dr. Zelma Chiesa Fuxench, dermatologiste à l’Université de Pennsylvanie, affirme les résultats d’études précédentes qui identifient cette comorbidité entre ces cancers et la maladie psoriasique.

Dans l’étude de Chiesa Fuxench et ses collègues, les participants avec un psoriasis se sont avérés avoir un risque de développement de lymphome accru de 34% et de 15% pour un cancer des poumons. Pour les trois cancers cités précédemment, le risque était encore plus grand pour les participants qui vivent avec un psoriasis modéré à sévère.

Les experts en question cherchent encore la cause du développement du cancer, si celui-ci vient du psoriasis ou du traitement du psoriasis qui affaiblirait le système immunitaire. Quoi qu’il en soit, avec un psoriasis, vous pouvez prendre plusieurs précautions pour réduire le risque : protéger sa peau du soleil pour éviter un cancer de la peau. Arrêter de fumer et engager un suivi régulier avec votre médecin pour voir quelles options de traitement fonctionnent le mieux pour vous.

5. Uvéite

Si vous lisez cela, il est peu probable que vous ayez entendu parler de l’uvéite auparavant. En termes simples, l’uvéite rassemble les maladies inflammatoires qui créent des gonflements et détruisent les tissus oculaires. L’uvéite affecte la partie de l’œil appelée uvée (milieu de l’œil contenant les vaisseaux sanguins), d’où le nom.

Cependant, la maladie affecte également la lentille, nerf optique, rétine et vitré ; causant une vision réduite voir une cécité, des douleurs, une sensibilité à la lumière et des flotteurs augmentés (taches flottantes sombres dans la vision). L’uvéite est classifiée suivant l’endroit de l’œil où elle se déclare.

On parle aussi de comorbidité dans ce cas : les personnes qui vivent avec un rhumatisme psoriasique ont plus de chances de développer une uvéite que ceux sans psoriasis. Les récentes études sur le sujet indiquent qu’environ 7% des personnes qui vivent avec un rhumatisme psoriasique vont développer une uvéite. Cette maladie nécessite un traitement spécifique – si vous vivez avec un psoriasis et remarquez un changement de la qualité de votre vue, n’hésitez pas à aller voir un ophtalmologiste ou un immunologiste oculaire.

6. Dépression

Cela va sans dire, vivre avec un psoriasis peut causer une détresse émotionnelle et psychologique, passant d’une faible estime de soi, à un comportement asocial et autres troubles de l’humeur comme la dépression. Des recherches publiées dans le Journal of Rheumatology indique que les personnes qui vivent avec un rhumatisme psoriasique ont davantage de chances de développer anxiété et dépression que ceux qui vivent avec un « simple » psoriasis.

Cette étude, réalisée à Toronto, a été faite avec 306 participants qui avaient un rhumatisme psoriasique et 135 personnes avec un « simple » psoriasis. Il a été demandé aux participants d’estimer leurs symptômes de dépression et anxiété via un questionnaire. Résultat : environ 37% des participants avec un rhumatisme psoriasique vivaient avec de l’anxiété et 22% avec une dépression – pour les personnes avec un « simple » psoriasis les chiffres descendent à 24% et 10% respectivement pour les deux conditions mentales. Même avec un échantillon plus faible, ces différences sont notables.

Une autre étude, conduite à l’Université de New York en 2015 indique que près de 17% des personnes qui vivent avec un psoriasis remplissent aussi les critères d’un diagnostic de dépression majeure. Les véritables raisons de la dépression chez ces personnes n’est pas très claire, de nombreux experts pensent qu’un lien avec une variété de facteurs, dont les traitements pour psoriasis, sentiments négatifs associés à la maladie ainsi que l’inflammation du psoriasis pourraient faire partie de l’explication.

Si vous rencontrez quelconques symptômes de dépression, rendez-vous chez votre médecin dès que possible - vous serez probablement référé à un psychiatre ou à un psychologue ou aux deux. Un traitement de la dépression et du psoriasis doit suivre une approche holistique et observer, à la fois état de bien-être physique, mental et émotionnel. Mieux vaut, aussi, continuer à suivre le traitement pour votre psoriasis, et ainsi réduire vos sentiments d’anxiété liés au psoriasis.

7. Maladie Cardiovasculaire

De multiples études des dernières années suggèrent que les personnes qui vivent avec un psoriasis ont également des risques plus élevés de développer des conditions cardiovasculaires. Cette étude démontre que vivre avec un psoriasis donne trois fois plus de chances d’avoir un infarctus que ceux sans la condition cutanée.

Les maladies cardiovasculaires, aussi nommées maladies du cœur, comprennent toutes les conditions liées au système cardiovasculaire (cœur et vaisseaux sanguins) d’une personne. Les personnes atteintes de psoriasis sont plus susceptibles de développer une maladie coronarienne, une maladie artérielle périphérique, un accident vasculaire cérébral, une hypertension et un rythme cardiaque irrégulier (arythmie).

La recherche se penche encore sur les raisons de cette comorbidité et le lien exact entre maladies cardiovasculaires et psoriasis – l’état actuel des choses indiquerait que l’inflammation associée au psoriasis serait aussi reliée au processus d’athérosclérose (rétrécissement des artères). De plus, certains traitements psoriasiques (tels que l’acitrétine) peuvent causer des symptômes cardiaques – hypertension et cholestérol par exemple.

Néanmoins, il n’y rien d’alarmant, votre traitement du psoriasis est efficace et peut grandement réduire vos risques cardiovasculaires, votre médecin sait quel traitement est le plus adapté pour vous. Vous avez aussi la main lorsqu’il s’agit de réduire les risques de maladies cardiaques : garder un poids sain, rester actif, réduire la mauvaise nourriture et checker sa glycémie et pression artérielle de façon régulière.

Soin Complet

La littérature qui prône les liens entre psoriasis et autre conditions / maladies continue de grandir, les experts du milieu essayent de développer l’approche compréhensive et complète pour les personnes qui vivent avec un psoriasis. Le professeur Dr. Gary Goldenberg assistant à la Mount Sinai School of Medicine de New York cite :

« Il est temps d’arrêter de regarder le psoriasis comme une simple condition de la peau. C’est une maladie systémique comme n’importe quelle autre. »

Si vous vivez avec un psoriasis, il est important de faire des check-ups réguliers et d’aller voir votre médecin si quelconque symptômes inhabituels apparait. N’ayez pas honte d’être le plus ouvert et sincère possible avec votre médecin à propos de n’importe lequel de vos états d’esprits ou inquiétudes lies à la maladie.

Concernant les comorbidités, il y différents choix que vous pouvez faire pour mitiger les risques de développer d’autres conditions – et votre docteur peut vous guider et vous aider à trouver un plan de traitement qui peut vous profiter et profiter à votre santé en générale.


Jetez un coup d’œil à d’autres posts sur le blog de MyTherapy :

MyTherapy comporte de fonctions pratiques pour vous aider à gérer votre psoriasis efficacement

Gérez tous les aspects du psoriasis avec MyTherapy

Gérer une maladie chronique comme le psoriasis n'est pas simple. Avec MyTherapy, vous pouvez suivre votre bien-être et vos symptômes, et rester au top de votre traitement avec les rappels de prises. MyTherapy peut vous aider à simplifier votre plan de traitement du psoriasis et à améliorer votre qualité de vie.